La Docteure Linda McLean et l'équipe du laboratoire

/La Docteure Linda McLean et l'équipe du laboratoire
La Docteure Linda McLean et l'équipe du laboratoire 2020-05-26T11:52:38+00:00

La Docteure Linda McLean

Supervisor and Principal Investigator
Superviseure et investigatrice principale
Linda McLean a obtenu sa licence en physiothérapie à l'Université McGill en 1990. En 1995, elle a eu son M.Sc. en ingénierie électrique à l'Université du Nouveau-Brunswick et en 1998, elle a obtenu son doctorat dans la même institution. Elle a commencé sa carrière universitaire en tant que professeure-assistante à l'école de physiothérapie de l'Université de Dalhousie. En 2002, elle s’est inscrite à l'école de thérapie de réadaptation de l'Université Queen's. À Kingston, elle est devenue présidente du programme d'études supérieures en sciences de la réadaptation en 2006 et elle est devenue titulaire en 2012. En 2014, la Dre McLean a rejoint l’école des sciences de la réadaptation de l'Université d'Ottawa en tant que professeure titulaire et continue d'occuper un poste d'assistant à l'enseignement à l'Université Queen's. Elle mène actuellement ses recherches à Kingston et à Ottawa. À l'Université d'Ottawa, la Dre McLean est membre du bureau du vice-recteur aux études supérieures et postdoctorales, elle occupe une chaire de recherche sur la santé des femmes et a une nomination conjointe dans les écoles de cinétique humaine et de génie.

La Dre McLean supervise présentement notre équipe multidisciplinaire de chercheurs, spécialisés en psychologie, physiothérapie, ingénierie, kinésiologie et sciences biomédicales. Nous avons appris à connaître Linda en tant que superviseure et avons découvert une femme intelligente, attentionnée et motivée qui se passionne pour lutter contre les problématiques associées à la recherche et la politique en matière de santé des femmes. Dre. McLean est dédiée à promouvoir la santé des femmes l’excellence dont elle fait preuve en tant que chercheuse en est le parfait exemple. En tant que mentor et professionnelle, Dre. McLean poursuit sa recherche en la fondant sur une approche fortement basée sur la pertinence clinique et politiques. Tous les projets qu’elle propose en tant que investigatrice principale, en tant qu’équipe ou lorsqu’elle collabore avec une tierce partie doivent atteindre un critère: un projet qui mérite d’être poursuivi doit faire avancer la pratique en matière de santé des femmes ou faire avancer les politiques liées à la santé des femmes.

La Dre McLean fait non seulement preuve d'excellence en matière de recherche, mais fait également preuve de compétences exceptionnelles en matière de mentorat et de relations substantielles avec la communauté locale : elle est une leader dans la promotion de la santé des femmes.

Marie-Ève Bérubé

PhD Candidate and Physical Therapist
Candidate au doctorat et physiothérapeute
Marie-Ève Bérubé, Bsc, MScPT, candidate au doctorat est physiothérapeute agréée (Ordre Professionnel de la Physiothérapie du Québec) depuis 2015. Elle complète présentement son doctorat en sciences de la réadaptation à l'Université d'Ottawa. Sa recherche port sur la biomécanique de l'incontinence urinaire induite par le sport chez les femmes. Elle possède et gère simultanément son propre cabinet privé de physiothérapie pour la santé pelvienne à Gatineau, au Québec (http://www.pelvi-solutions.com). Elle participe activement aux activités de transfert des connaissances dans sa communauté afin d'éduquer les femmes et les accompagnantes à la naissance sur la physiothérapie en santé pelvienne.

Marylène Charette

PhD Candidate and Physical Therapist
Candidate au doctorat et physiothérapeute
Marylène Charette a obtenu son baccalauréat en sciences de la santé, puis une maîtrise en physiothérapie à l'Université d'Ottawa. Depuis 2016, elle est physiothérapeute agréée à Gatineau, au Québec, où elle travaille principalement dans le domaine de la santé pelvienne. Elle poursuit actuellement un doctorat en santé des populations (prévu pour 2022) sous la supervision de la Dre Linda McLean. Sa recherche porte sur l'évaluation des pratiques actuelles de la prise en charge des femmes souffrant d'incontinence urinaire, incluant le système de référencement du médecin de famille ainsi que les obstacles et les facilitateurs d’une approche conservatrice dans le traitement de l’incontinence urinaire.

Catriona Czyrnyj

PhD Candidate
Candidate au doctorat
Catriona a obtenu son baccalauréat en 2014 en génie mécanique et travaille au Labo MFM depuis novembre 2015, où elle a terminé son mémoire de maîtrise en 2017. Catriona poursuit actuellement son doctorat en génie biomédical (prévu pour 2020) sous la direction des docteurs Linda McLean et Michel Labrosse. Sa recherche porte sur l'imagerie biomédicale, la mécanique des tissus et la biomécanique du système urogénital féminin.

Kaylee Brooks

PhD Candidate
Candidate au doctorat
Kaylee a obtenu son baccalauréat en sciences avec mention en psychologie à l'Université Queen's en 2015. Elle a ensuite obtenu une maîtrise en sciences de kinésie humaine à l'Université d'Ottawa en 2017, où ses recherches portaient sur la création d'un modèle de caractéristiques prédictives des résultats de la physiothérapie chez les femmes souffrant d'incontinence urinaire à l'effort. Après avoir travaillé avec la Dre McLean depuis 2014, Kaylee complète présentement son doctorat en sciences de la réadaptation à l'Université d'Ottawa, et s’intéresse à l’étude de la neurophysiologie de l'incontinence urinaire à l'effort chez les femmes. Pendant ses temps libres, Kaylee pratique le kickboxing, les arts martiaux mixtes, la peinture et passe du temps avec sa famille et ses amis.

Dr. Flavia Ignacio Antonio

Visiting Researcher - Post Doctorate
Chercheuse invitée - Post doctorat
Flavia Ignacio Antonio a obtenu sa licence en physiothérapie à l'Université de Ribeirão Preto (Brésil) en 2006. En 2011, elle a obtenu son Master en sciences à l'école de médecine de Ribeirão Preto (FMRP - USP), Ribeirão Preto, São Paulo - Brésil. En 2016, elle a obtenu son doctorat dans la même institution. Dans le cadre de ses travaux sur la santé des femmes, elle travaille dans le secteur privé de la physiothérapie au Brésil. Flavia s'est installée à Ottawa afin de poursuivre son parcours académique à l'Université d'Ottawa. Elle est actuellement inscrite comme boursière postdoctorale à l'Université d'Ottawa sous la supervision de la Dre Linda McLean. Son projet de recherche porte sur la nature de l'implication des muscles du plancher pelvien dans la dyspareunie. Les résultats de ce projet de recherche permettront le développement de nouvelles approches pour aider les femmes à surmonter leurs douleurs vulvaires.

Marina Petter Rodrigues

Visiting Researcher - PhD Student
Chercheuse invitée - Étudiante au doctorat
Marina est diplômée en physiothérapie depuis 2015 de l'Université Federal do Rio Grande do Sul (UFRGS/Porto Alegre - Brésil). Elle a eu son doctorat en physiothérapie du plancher pelvien par la Faculté 'Inspirar' (Porto Alegre - Brésil) en 2016. En 2014, elle a effectué un échange à l'Université Semmelweis de Budapest, en Hongrie. Elle est titulaire d'une maîtrise en sciences de la santé : Gynécologie et obstétrique (UFRGS). Marina est actuellement étudiante au doctorat dans le même programme. Nous sommes ravis qu'elle ait rejoint notre équipe dans le cadre de ses études de doctorat. Marina a contribué à la création et à l'intégration des premiers programmes de physiothérapie du plancher pelvien (UFRGS) en 2012. Elle fait partie de l'équipe de physiothérapie du plancher pelvien de l'Hôpital de Clínicas de Porto Alegre (HCPA / UFRGS - Brésil) depuis 2013, en assistant dans des projets de recherche, en assistant les femmes souffrant de dysfonctionnements du plancher pelvien et en supervisant les étudiants de la discipline de la santé des femmes du cours de physiothérapie de l'UFRGS. Ses principaux intérêts et expériences concernent la santé des femmes, la physiothérapie du plancher pelvien, la physiothérapie urogynécologique, la physiothérapie en obstétrique et la physiothérapie en proctologie.

Dr. Joanna Reeves

Visiting Researcher - Post Doctorate
Chercheuse invitée - Post doctorat
Jo vient de terminer son doctorat en biomécanique à l'Université de Salford, au Royaume-Uni. Celui-ci portant sur l'effet des orthèses plantaires sur l'activité et la morphologie des muscles, la biomécanique du pied et la sensibilité de la peau. Pendant la dernière partie de son doctorat, Jo était basée à l'Université de Guelph. Durant cette période, elle a participé à un projet de collaboration avec l'Université de Salford. Son projet portait sur les mécanorécepteurs de la plante du pied et comment ceux-ci réagissent à des charges similaires à celles subies lors de la marche. Il se concentrait aussi sur l'influence de la texture sur les sens kinesthésiques dans les articulations. L'EMG à fil fin des tibiales postérieures était une partie fondamentale de la thèse de doctorat de Jo. Son plan est de faire de recherches, dans un postdoctorat à court terme avec la Dre McLean, sur certaines questions méthodologiques avec des électrodes à fil fin. Avec son expérience et son intérêt constant pour la démarche et la biomécanique clinique, Jo participera aux travaux sur l'incontinence urinaire à l’effort induite par la course à pied chez les femmes avec l'aide de Marie-Ève Bérubé, qui mène le projet.

Dr. Rachel Luo Qiu

Visiting Researcher - Medical Doctor and Doctoral Student
Chercheuse invitée - Docteur en médecine et étudiante au doctorat
Rachel Luo Qiu a reçu son diplôme de médecine et sa formation comme résidente au deuxième hôpital affilié à l'Université de médecine de KunMing. En 2011, elle a terminé sa formation de physiatre au département de médecine physique et de réadaptation. Elle a également suivi une formation au département de neurologie à l'hôpital HuaShan de l'université de FuDan. Rachel est actuellement étudiante au doctorat à l'Université polytechnique de Hong Kong. Ses études doctorales portent sur la relation entre le flux sanguin cérébral et les problèmes neuro-développementaux chez les prématurés. Elle a une formation en électro-neurophysiologie et un intérêt constant pour la neurophysiologie de l'incontinence chez les femmes. Présentement, elle travaille avec la Dre McLean pour approfondir la recherche sur la neurophysiologie du sphincter urétral et du plancher pelvien.

Megan Vandermolen

Master's Student
Étudiante en maîtrise
En 2019, Megan a obtenu sa licence en sciences en génie mécanique biomédical. Au cours de son premier cycle universitaire, elle est devenue membre du laboratoire en tant qu'étudiante en co-op. Megan poursuit actuellement sa maîtrise en génie biomédical (prévue pour 2021) sous la direction de la Dre Linda McLean. Ses recherches se concentrent sur l'imagerie biomédicale ainsi que sur la mécanique des tissus de l'urètre et du plancher pelvien.

Ana Brennan

Master's Student
Étudiante en maîtrise
Ana a obtenu sa licence en sciences en génie mécanique biomédical en 2019 et travaille au Labo MFM depuis 3 ans. Ana poursuit actuellement sa maîtrise en génie biomédical sous la direction des docteurs Linda McLean et Eric Lanteigne, avec un accent sur la force musculaire du plancher pelvien et la biomécanique du plancher pelvien.

Layla Mitri

Undergraduate Team Member
Membre de l'équipe en licence universitaire
Layla est une étudiante de 4e cycle du programme de génie mécanique biomédical (diplôme prévu pour 2020) de l'Université d'Ottawa. Elle travaille au laboratoire depuis septembre 2019 comme étudiante de premier cycle en aidant à la conception, à la fabrication et à la réparation de prototypes. Elle a aussi assisté à coordonner les volontaires du laboratoire des étudiants de la MFM en première et deuxième année du programme d'ingénierie. Layla a organisé des tâches pour les bénévoles, notamment la fabrication d'électrodes, la conception CAO et les réparations.

Samantha Boucher

Undergraduate Team Member
Membre de l'équipe en licence universitaire
Samantha est une étudiante de génie biomécanique en quatrième année à l'université d'Ottawa. Elle travaille au laboratoire depuis mai 2018 en tant qu'étudiante de premier cycle en assistant au traitement des données, à la validation des dynamomètres et à la modélisation en 3D. Elle termine actuellement un troisième trimestre de co-op au laboratoire, où elle travaille sur la fabrication, les réparations et le développement de nouveaux prototypes. Actuellement au laboratoire, elle termine une thèse de premier cycle, portant sur l'étude de différents modèles de dynamomètres intravaginaux.

Anciennes chercheuses du Labo MFM

En raison de la nature naturellement transitoire de notre centre de recherche, nous avons beaucoup de personnes remarquables qui passent et repartent: que ce soit pour un stage, pour terminer un diplôme ou pour participer comme chercheur invité.  Nous voulions garder un espace pour honorer tous ceux qui ont travaillé avec nous pour faire avancer la recherche!

Beatriz Martin Arranz

Beatriz Martin Arranz
Beatriz Martin ArranzChercheuse invitée - Candidate au doctorat
(Équipe MFM 2019) Beatriz Arranz a obtenu sa licence en physiothérapie en 2013 à l'Université d'Alcalá (Espagne). En 2014, elle a obtenu une maîtrise en thérapie manuelle du système musculo-squelettique. Depuis l'obtention de son diplôme, elle a travaillé en stage médical et a suivi des cours de post-doctorat, travaillant principalement sur l'exercice thérapeutique et les thérapies manuelles. En 2016, Beatriz a commencé son doctorat international en sciences de la santé, travaillant dans la recherche, l'enseignement et les domaines cliniques de la physiothérapie avec un groupe de recherche sur la santé des femmes en Espagne. Ses recherches portent sur l'imagerie par ultrasons et l'électromyographie pour l'évaluation musculaire de la grossesse et du post-partum. Beatriz effectue actuellement un stage de recherche avec l'équipe de la Dre McLean à l'Université d'Ottawa dans le cadre de son doctorat sur la santé des femmes.

Merrill Pappin

Research Assistant
Assistante de recherche
(Équipe MFM 2017 et 2018) Merrill a été diplômée de l'Université d'Ottawa en 2017 avec une licence en sciences de la santé. Elle est actuellement en première année de maîtrise en physiothérapie à l'Université Queen's. Elle travaille au laboratoire depuis septembre 2017 en tant qu'assistante de recherche, en aidant au recrutement des participants, à l'analyse des données et à la gestion des horaires du laboratoire. Pendant son temps libre, elle aime faire de la randonnée, du kayak et du vélo.

Mise à jour ! (Juin 2019)  Merrill est actuellement étudiante en maîtrise de physiothérapie à l'université Queen's. Ayant tout juste terminé sa première année d'études, elle apprécie beaucoup travailler dans des établissements de soins aigus et avec des patients souffrant de troubles neurologiques. Avant d'obtenir son diplôme, Merrill est très enthousiaste à l'idée de compléter son stage avec un client de dysfonctionnement du plancher pelvien.

fr_CAFrançais du Canada
en_CAEnglish (Canada) fr_CAFrançais du Canada